Catherine Vaesca : absorption de l’intime

Catherine brouille, perturbe sans pour autant effacer en soulignant les potentialités de narration et d’imagination des images, leur condition accidentée, leur capacité de fragmentation, d’absorption, d’apparence, de rêve.

Vaesca s’expose au Salon d’art contemporain de Colombes, organisé par le Carré des créateurs les 16 et 17 Novembre 2019.

L’œuvre est habitée de sa vie propre, envisagée à chaque fois dans un état modifié, opacifié ou plus épuré. Ce véritable plongeon dans l’intime laisse le regard s’enfoncer.

L’immersion est d’un enchantement habile.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s