Mathilde Wolff

Le travail de Mathilde Wolff est traversé par des formes végétales qu’elle traduit dans une veine sensible et figurative. Sa nouvelle approche est de mixer l’aquarelle avec d’autres techniques – encre, collage photo, calque – Visuellement fort. 

Mathilde Wolff -Saco do Mamangua aqua et collage 69x52

Mathilde Wolff expose au Salon d’art contemporain de Colombes les 17 et 18 Novembre 2018.

Mathilde Wolff-Santa Tereza 60x90

Aquarelliste et voyageuse Mathilde a décidé de consacrer un projet artistique à la forêt Atlantique Brésilienne, la Mata Atlantica, forêt fortement menacée de disparition.

C’est de cette menace, de cette précarité, dont il est question dans NA MATA. IL est question d’une attention précise, proche de la fascination, pour des forme végétales qui deviennent des sujets flottants dans un paysage décomposé / recomposé.

La Mata Atlantica résonne à travers la fragilité des calques, la finesse du trait, l’effacement, mais aussi le foisonnement, la multiplication des textures.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s