« L’œuvre d’art est une exagération. » André Gide.

Philippe Pierrelée réalise de très longues séries, s’appliquant à reproduire toujours le même dessin, à la plume ou au pinceau, à l’encre de chine ou à l’aquarelle, le plus souvent sur des carnets de 160 pages de format 140 x 210 mm.

Pierrelee_Cavalier_64

Philippe expose son travail au Salon d’art contemporain de Colombes les 17 et 18 Novembre 2018.

Carnet_Suzanne

Ce qui l’intéresse c’est la répétition du même geste et l’évolution d’un dessin sur un temps très long. La série sur le thème de Suzanne et les vieillards, commencée en 1980 se poursuit encore aujourd’hui.

Il travaille actuellement sur de nouveaux thèmes, entre autres, Adam et Ève, Vanités, Cavaliers

Portrait_Ph_PierreleeIl est représenté par la galerie Marie Victoire Poliakoff, 95 Rue de Seine, 75006 Paris

Retrouvez Philippe sur son site en cliquant ici

… et sur Instagram : Philippe Pierrelée

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s